CETAQUA et Biogroup participent à la 17e conférence mondiale sur la digestion anaérobie

cetaqua et biogroup à la conférence sur la digestion anaérobie

La 17e conférence mondiale sur la digestion anaérobie (AD17) se tient à l’université du Michigan (États-Unis) du 17 au 22 juin 2022. Cette conférence internationale, organisée par le groupe de spécialistes de la digestion anaérobie de l‘Association internationale de l’eau (IWA) avec le soutien de l’UMICH et de l’USC, est un événement permettant de discuter des avancées récentes dans le domaine de la digestion anaérobie et des procédés connexes. Le thème de cette édition est : « Le biogaz et au-delà : étendre les applications des biotechnologies anaérobies dans une économie circulaire« . Ce thème met en lumière le domaine en pleine évolution des biotechnologies anaérobies, qui jouent un rôle de plus en plus important dans une (bio)économie circulaire.

 

Le programme comprend des ateliers pré-conférence, des orateurs pléniers et principaux, une table ronde « de la recherche à l’entrepreneuriat », plus de 100 présentations orales et une centaine de présentations par affiches. Tout autour d’un large éventail de sujets autour du rôle de la digestion anaérobie dans la biotechnologie. Une partie de la recherche d’ECOVAL porte sur l’optimisation de ce processus pour la production d’acides gras volatils à la station d’épuration d’Ourense. Antón Taboada-Santos, chercheur et chef de projet à CETAQUA, donnera une conférence sur l’influence du prétraitement par hydrolyse thermique sur la production d’AGV à partir de boues d’épuration. Le Biogroup USC, partenaire d’ECOVAL, sera également présent à l’événement avec la présentation d’un poster sur l’impact de la salinité sur la production d’AGV, résultat du projet CONSERVAL Poctep.

 

La conférence d’Antón Taboada, coordinateur du projet, est intitulée Thermal Hydrolysis Pre-treatment Has No Positive Influence On VFA Production From Sewage Sludge et aura lieu le lundi 20 à 11h00, dans le cadre du bloc From Research to Practice : What is the best way to recover energy from sludge ? qui se déroule le même jour de 10h30 à 12h15 dans l’auditorium de l’UMMA. Il s’agira d’une présentation orale de 10 minutes avec 5 minutes de questions et réponses. Les résultats présentés sont issus des recherches de l’équipe formée par Antón avec Ánder Castro, Sabela Balboa, Vanesa Paramá, Borja Álvarez, Celia Castro et Juan M. Lema.

 

Le poster du Biogroupe USC (au sein du groupe de recherche CRETUS) sera présenté le mardi 21 juin avec l’identifiant P58 : Volatile Fatty Acid Production From Fish-canning Industry Effluents : The Impact Of Salinity. Il est le fruit des recherches de Juan Iglesias-Riobó, Riccardo Bevilacqua, Miguel Mauricio-Iglesias et Marta Carballa. Elle sera exposée dans la salle de bal de la Ligue Michingan de 12 h 15 à 14 h et de 17 h 15 à 19 h, avec les autres affiches de la journée.

 

L’AD17 est une bonne occasion de sensibiliser la communauté internationale à certains des résultats d’ECOVAL et d’améliorer ainsi leur communication et leur diffusion, conformément au groupe de travail 6 du projet. L’événement, pour lequel les inscriptions sont déjà closes, est fortement fréquenté par les universitaires, les services publics et les ingénieurs-conseils.

CETAQUA présente les avancées d’ECOVAL en matière de gestion durable des déchets à CORFU

cetaqua muestra en corfu avances ecoval

La conférence internationale sur la gestion durable des déchets solides (également appelée CORFU 2022) se déroule sur l’île grecque de Corfou du 15 au 18 juin. Cette année, pour sa neuvième édition, il vise à aborder l’importante question de la gestion durable des déchets solides en promouvant des pratiques sûres et des technologies efficaces. Il vise à stimuler l’intérêt des scientifiques et des citoyens et à les informer des derniers développements dans le domaine de la gestion des déchets solides municipaux. Les expositions sont situées dans le théâtre municipal du centre ville, mais peuvent également être consultées en ligne, sous réserve d’inscription et de réservation préalable.

 

Les sujets abordés sont étroitement liés au projet ECOVAL et à ses innovations. Ainsi, le jeudi 16 à 18h00, Ánder Castro, chercheur à CETAQUA, présentera les résultats obtenus par l’expérimentation dans la STEP pilote d’Ourense. L’article s’intitule « Thermal hydrolysis pretreatment has no positive influence on VFA production from sewage sludge » et est le résultat des recherches menées par Ánder lui-même avec S. Balboa, V. Paramá, B. Álvarez, C. Castro-Barros, J.M. Lema et A. Taboada-Santos. Elle fait partie de la session XV de l’événement, dans la salle 3, consacrée à la valorisation des déchets.

 

Plus précisément, l’exposé porte sur l’effet des prétraitements des boues d’épuration (en particulier l’hydrolyse dite thermique) sur la production d’acides gras volatils. Ces connaissances sont très utiles pour renforcer l’objectif général de la conférence : aller un peu plus loin dans la gestion des déchets solides, pour laquelle il est très utile d’apprendre comment obtenir des produits à valeur ajoutée en leur appliquant des processus de bioraffinage.

 

La conférence est une excellente occasion de réunir des scientifiques et des professionnels des services gouvernementaux, de l’industrie, des municipalités, des universités, des entreprises privées et des centres de recherche. Elle offre un forum pour l’échange des dernières idées et techniques dans le monde de la gestion des déchets.

ECOVAL a reçu un prix en Europe pour sa campagne « Un autre conteneur, découvrez le « marron » ! »

Ecoval premiado en europa ewwr

Le projet a été distingué par le prix spécial européen lors de la cérémonie de la Semaine européenne de la réduction des déchets, à laquelle plus de 12 400 actions ont été soumises.

La campagne de communication et de sensibilisation sociale « Un autre conteneur, découvrez le « marron » !« , lancée par la Fundación Empresa Universidad (FEUGA) dans le cadre du projet Ecoval Sudoe, a été récompensée par le prix spécial européen lors de la cérémonie de la Semaine européenne de la réduction des déchets (EWWR) qui s’est tenue à Bruxelles.

Le prix a été décerné en reconnaissance de l’impact de la campagne, de sa créativité et de sa nature participative, ainsi que de sa bonne utilisation des médias sociaux. Plus de 12 400 actions ont participé à l’édition « Communautés circulaires » des prix promus chaque année par l’ACR+, un réseau international de villes et de régions qui partagent l’objectif de promouvoir la gestion durable des ressources et d’accélérer la transition vers une économie circulaire sur leurs territoires et au-delà. La campagne « Un autre conteneur, découvrez le « marron » ! » a réussi à se démarquer et à se placer parmi les 60 actions présélectionnées par le jury, à rester parmi les 16 finalistes et enfin à obtenir la distinction.

 

La campagne visait à sensibiliser le public à l’importance de trier correctement les déchets, en mettant l’accent sur les déchets organiques, la poubelle brune et l’utilisation incorrecte des toilettes comme poubelle.

Le prix a été remis par Chield Berends, représentant de l’unité « déchets » de la direction générale de l’environnement de la Commission européenne. Outre l’accent mis sur les déchets organiques et la nouvelle poubelle brune, la campagne s’est également intéressée aux déchets qui ne doivent pas être jetés dans les toilettes. Le tri des déchets et l’utilisation correcte des toilettes sont d’une importance capitale pour des projets tels qu’Ecoval Sudoe, qui se concentre sur la valorisation des déchets organiques municipaux et des boues d’épuration en produits à haute valeur ajoutée tels que les acides gras volatils. Pour que l’innovation proposée par le projet soit réellement mise en œuvre, il faut d’abord parvenir à un tri correct des déchets, et c’est là que réside l’importance de ce type d’initiative.

La Semaine européenne de la réduction des déchets (EWWR) est la plus grande campagne de sensibilisation à la prévention des déchets en Europe. Piloté par les autorités publiques locales et régionales, il rassemble toutes sortes d’acteurs – citoyens, écoles, entreprises, ONG, associations – qui organisent des activités de sensibilisation à la réduction des déchets.

 

De residuos a recursos en el Festival de la New European Bauhaus 2022

BAHAUS-ES

El proyecto ECOVAL Sudoe organiza un evento paralelo oficial para el Festival de la New European Bauhaus 2022. Será el 10 de junio a las 10:00hrs (GMT+1) y lleva por título “De residuos a recursos: Nuevas vías de valorización de residuos orgánicos”. Permitirá conocer el enfoque de ECOVAL Sudoe en la gestión de residuos orgánicos y lodos urbanos, así como de otros proyectos afines entre los que tender puentes. Se realizará en modalidad online, bajo inscripción.

La New European Bauhaus (NEB) expresa la ambición de la UE de crear lugares, productos y modos de vida bellos, sostenibles e inclusivos. Promueve un nuevo estilo de vida en el que la sostenibilidad va de la mano del estilo, acelerando así la transición ecológica en diversos sectores de nuestra economía. Entre el 9 y el 12 de junio se celebra su Festival en Bruselas, pero también online, bajo el lema: juntos por un futuro bello y sostenible. Aúna, así, belleza con sostenibilidad e inclusión, siguiendo las líneas de la Bauhaus. El festival tiene tres escenarios diferenciados: la feria, exhibiciones de innovación en vivo, el foro, debates sobre los temas clave de la NEB, y el festival, en el que se encuadran todo tipo de actividades y eventos como el organizado por ECOVAL.

 

De residuos a recursos: Nuevas vías de valorización de residuos orgánicos” comenzará con una visita virtual a la planta piloto de Ecoval Sudoe, en la que podremos ver el proceso de conversión de los residuos orgánicos y lodos urbanos en ácidos grasos volátiles (AGVs). Después, durante los siguientes cuarenta minutos tendrá lugar la sección “Dibujando proyectos de valor”, en la que se comparará el proyecto ECOVAL con otros proyectos interesantes que pretenden atajar la misma problemática, pero a través de distintas soluciones. Se trata de ValueWaste, que busca convertir residuos en bioproductos útiles para la industria alimentaria o la de los fertilizantes, de HOOP Project, una HUB de plataformas circulares de impulso a las inversiones para la valorización de biorresiduos urbanos y aguas residuales, y del proyecto ANTICIPA, un sistema de seguimiento y alertas de la gestión de los residuos municipales.

Todo se hará a la vez que un dibujante trata de expresar de forma gráfica, en directo, los puntos clave de cada proyecto y permite al público visualizar los avances que suponen cada propuesta para nuestras ciudades. Un coloquio sobre la importancia de los residuos orgánicos en la economía circular ocupará la siguiente media hora. Para terminar, habrá una franja abierta a la participación de público hasta las 12:30hrs, bien a través de la resolución de posibles dudas que puedan tener, bien a través de cuestionarios y juegos desarrollados por ECOVAL. Consulta aquí el programa completo.

 

Un planeta más saludable, sin vertederos sobrecargados.

El evento cubrirá, por tanto, el impacto de los residuos orgánicos y sus posibles soluciones, desde una perspectiva tanto técnica, conociendo las tecnologías propuestas por los proyectos participantes, como social y jurídica, planteando las posibles barreras a superar. En términos estéticos, la correcta separación de los residuos promovida por el evento permite un planeta más saludable, sin vertederos sobrecargados. Convertir los residuos en productos valiosos nos permite beneficiarnos del valor de esos productos y también conseguir un planeta menos contaminado, más habitable. El Festival brinda la oportunidad de compartir estas ideas con un amplio rango de personas, comunidades y organizaciones, aumentando su visibilidad y difusión.

Ecoval Sudoe, une approche durable de la gestion des boues et des biodéchets urbains

Le 8 juin, l’événement « Ecoval Sudoe, une approche durable de la gestion des boues et des biodéchets urbains« , organisé par Porto Ambiente, réunira les principaux acteurs impliqués dans ECOVAL afin de définir une image claire et détaillée du projet. Le lieu de l’événement sera le siège de Porto Ambiente, à Porto.

La société organisatrice portugaise est responsable de la gestion des déchets urbains et des services de nettoyage de la municipalité de Porto. Ces dernières années, elle s’est efforcée d’améliorer la collecte des déchets organiques par l’innovation en participant à des projets internationaux de RDI. Dans le cadre d’ECOVAL, ils se consacrent à l’identification des obstacles juridiques à la valorisation des boues et des biodéchets urbains et à la proposition de changements législatifs pour la mise en œuvre du modèle ECOVAL et son arrivée sur le marché.

 

Le programme de l’événement, qui se déroulera de 09h30 à 17h00, débutera par un mot de bienvenue du maire adjoint de Porto Filipe Araújo et une présentation du projet par le coordinateur Antón Taboada, de Cetaqua. Elle sera suivie, tout au long de la matinée, d’une série de présentations par chacun des partenaires et d’une pause café. Après le déjeuner, le consortium invité visitera l’usine de compostage de LIPOR et la station d’épuration des eaux usées d’Águas do Porto, afin de se familiariser avec leur fonctionnement. Vous pouvez consulter le programme complet ici.

La participation est limitée aux membres du consortium et aux personnes invitées par Porto Ambiente. Ce sera la première fois que l’ensemble du consortium du projet ECOVAL se réunira en personne, et ils profiteront de l’occasion pour tenir une réunion d’organisation le lendemain de l’événement.

Les entrepreneurs de Palencia débattent du modèle de gestion des déchets promu par ECOVAL

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation ECOVAL dans la ville de Palencia, promue par la Fundación Patrimonio Natural de Castilla y León, qui comprend depuis le mois de mars des affiches sur les bus et les abribus et des formations dans les écoles, la Journée des entreprises de Palencia aura lieu le 16 mai. L’événement a réuni entre 16h30 et 18h30 des entreprises comme Aquona ou Una mosca en mi sopa s.l. et des institutions comme la mairie de Palencia. Elle était soutenue par la mairie de Palencia, Aquona, la chambre de commerce et l’association des hôteliers de Palencia. Le lieu était l’incubateur d’entreprises de la Chambre de commerce de Palencia, avenue Santander nº 44.

Le programme de la conférence comprenait différentes interventions et vous pouvez consulter le programme complet ici. Après le mot de bienvenue de Laura Díez (Fundación Patrimonio Natural de Castilla y León) et Ricardo Terrades (Una mosca en mi sopa s.l.), la présentation d’Aquona et de l’économie circulaire dans la gestion de l’eau a commencé, accompagnée de conseils pour une bonne gestion de l’eau appliquée à l’industrie hôtelière, par Laura de Vega Franco, directrice du développement durable d’Aquona. Cette séance a été suivie d’une pause café et d’une intervention de Gabriel Rubí, chef du service Environnement, venu en tant que représentant de la mairie, pour parler de la gestion des matières organiques, du cinquième conteneur (découvrez le « marron » !) et des plans et prévisions de gestion des déchets pour les entrepreneurs. Enfin, la journée s’est terminée par une intervention de Ricardo Terrades, directeur créatif de Una mosca en mi sopa s.l. et expert en communication gastronomique et en durabilité, qui a parlé des résultats bénéfiques des restaurants zéro déchet.

 

Si vous avez des questions, veuillez nous contacter au : +34 687 73 13 65.

7 avril : « Des stations d’épuration aux biofactories : le potentiel de l’eau dans l’économie circulaire »

Après le report de janvier, l’événement « Des stations d’épuration aux biofactories : le potentiel de l’eau dans l’économie circulaire« , organisé par Cetaqua et FEUGA dans le cadre des projets d’innovation Ecoval Sudoe et WALNUT, est de retour. Elle se déroulera le 7 avril, à la fois sur place et en ligne.

Cette réunion vise à explorer le concept des biofactories et à présenter les avancées techniques des deux projets. En outre, les obstacles sociaux, juridiques et commerciaux à la valorisation de produits à haute valeur ajoutée pour l’agriculture et l’industrie, tels que les boues ou les biofertilisants obtenus à partir des flux de déchets des stations d’épuration urbaines, seront examinés.

Vous pouvez y consulter le programme de l’événement, qui se déroulera de 10 h à 14 h, avec des présentations et des tables rondes pour réfléchir à la valeur essentielle de l’eau dans la transition vers une économie circulaire. Les principaux sessions de la journée sont :

  • Session I : passé, présent et futur des biofactories.
  • Session II : barrières législatives/transfert pour la mise en œuvre des biofacteurs
  • Session III : utilisateurs finaux des sous-produits de la biofabrication.

L’événement, en espagnol, sera diffusé par Zoom avec traduction à l’anglais. La capacité de l’événement virtuel est limitée. L’inscription sera clôturée lorsque le nombre maximum d’inscriptions sera atteint. Ne la ratez pas, inscrivez-vous ici !